La pavlova « retour du marché » – Chantilly au basilic

Cela faisait bien deux semaines que je n’avais pas publié une recette avec des fruits rouges. Il était grand temps d’y remédier !

Me voici avec une recette bien facile à faire : la pavlova, une grosse meringue garnie de chantilly et surplombée de fruits de saison. C’est bien croquant-fondant… J’aime le rendu brut de cette pavlova, et ça rend la recette encore plus simple à réaliser.
Je vous laisse la recette en bas de l’article, vous pouvez la réaliser en version sans lactose au lait de coco. J’espère que vous aimerez cette recette autant que nous 😉
Bonne semaine

pavlova-retourpavlova-2-1200installation-photo-1200pavlova-1-1200

La pavlova « retour du marché »

panier de fruits rouges et chantilly au basilic – pour 4 gourmands


Organisation de la recette
– Au moins 3h15 avant de servir // Commencez par faire infuser les feuilles de basilic dans la crème chaude
– Au moins 3h avant // Commencez par préchauffer le four à 120°C puis enchainez avec la préparation, cuisson puis laissez refroidir la meringue.
– Juste avant l’apéro parce qu’après on est moins efficace // Finissez la chantilly et poursuivez avec le dressage pour les fruits frais.
– Placez au frais le temps du repas


La meringue
– 4 blancs d’oeuf avec une petite pincée de sel
– 200g de sucre glace
– 10ml de jus de citron vert (ou jaune)
– vanille en poudre

Préchauffez le four à 120°C en chaleur statique.
Faîtes mousser les blancs avec la pincée de sel à vitesse moyenne pour ne pas les casser. Lorsqu’ils sont bien mousseux ajoutez le sucre en accélérant vitesse max. Attention c’est grisant, alors pensez à vous arrêter quand les blancs sont bien fermes et nacrés.
Battez délicatement pour incorporer le citron et la vanille.
Bousez (je crois que j’ai un don pour trouver du vocabulaire adapté qui met en appétit) votre meringue sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Il suffit de verser en tas votre meringue et de creuser légèrement le centre avec le dos d’une grande cuillère afin de préparer le futur nid pour accueillir la chantilly et les fruits.
Enfournez pendant 1h20. Attention la meringue ne doit pas colorer, baissez à 110° si besoin et poursuivez la cuisson de quelques minutes.
Laissez-la refroidir dans le four porte ouverte pour lui éviter un choc thermique.


La chantilly au basilic
– 30cl de crème fleurette
Vous pouvez utiliser de la « crème de coco » pour une version sans lactose et la marier avec de la vanille
– 15 feuilles de basilic propres 😉
– 25g de sucre glace (vous pouvez la sucrer plus je ne dirai rien)

Chauffez la crème avec les feuilles de basilic pour que les arômes se diffusent bien. Filtrez, laissez refroidir et puis placez au frais.
Mettez votre bol et votre fouet au frais au moins 1h avant.
Montez rapidement la chantilly pour ne pas quelle se réchauffe en incorporant progressivement le sucre. Arrêtez quand la chantilly a une belle consistance.
Versez-la sur la meringue refroidie.


Le montage
– 400g de fruits de saison
Ici un mix fraises, framboises et myrtilles
– sucre glace pour la déco

Lavez et placez vos fruits directement sur votre chantilly.
Variante pour les fruits peu savoureux : faîtes macérer vos fruits avec un jus de citron, du sucre, quelques feuilles de basilic. Posez les fruits macérés juste avant de servir pour que la chantilly ne se décompose pas. Et ajoutez quelques gouttes d’un coulis bien sucré une fois le montage terminé.

pavlova-plan-1200

vanessa | pouzet

Bonjour, je suis Vanessa (vous vous en doutez...ok) ! Dans la vie, je suis styliste, photographe, peintre, décoratrice... je vis à Paris entre Saint-Germain-des-prés et Montparnasse avec mes deux enfants et mes deux chats. Si vous voulez plus de détails croustillants sur ma vie passionnante :-D, c'est ICI. Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux, à bientôt

20 Comments

  1. Recette testée dimanche pour le goûter.
    Depuis le temps que je voulais manger une pavlova je me suis jetée à l’eau.
    Nous nous sommes régalés même si la chantilly au basilic a déstabilisé mes Zouzous qui ont néanmoins fini leur assiette jusqu’à la dernière miette !
    Merci pour la recette et bonne journée.

  2. Ça ressemble au paradis ton dessert ! Je n’en avais jamais vu, mais ça me fait rêver maintenant… J’espère que tu vas mieux et que tu gagnes ta guerre contre les graminées 😉

  3. oh là là !!! J’avais déjà faim mais l’estomac dans les talons et pourtant je ne suis pas souple du tout !! 🙂
    Superbes photos, très très alléchantes !!!

  4. Mummm, cela a l’air tellement bon ! J’espère un jour avoir l’occasion de goûter un tel dessert car malheureusement, je ne me sens pas capable de le réaliser ! 😉

  5. Quelle merveille!! Je me lèche les babines!! Pour le moment, je vis au Japon donc je ne sais pas si je vais trouver tous les ingrédients nécessaires, mais j’ai bien envie d’essayer!! Waouw!

    Merci pour ces jolies images gourmandes 🙂
    Célestine

  6. Splendide ce feu d’artifice, moi aussi j’aime le rendu mais je préférais y goûter!!!:-) n’est-ce-pas?? Bravo pour tout!….

  7. Coucou Vanessa,

    J’ai pu lire ton article sans avoir de pop up pinterest, j’imagine que ça marche alors…
    Je n’ai jamais encore testé (ni testé) ce dessert, ta recette ne me donne plus d’excuses !

  8. Miam !
    Dans le même genre, il y a l’eton mess. C’est la même chose, mais en  » secoué pendant le transport »… des meringues en morceaux, des fruits rouges, et un mélange de chantilly et de fromage blanc, ou juste de la chantilly.
    Il faut vraiment que j’apprenne à faire la meringue !

Submit a comment

CONTACTINDEXABOUTNEWSLETTER