Partir en Norvège La Maison Laks

Je n’ai pas réussi à reprendre le fil de mon blog plus tôt. Mes pensées sont tournées vers les personnes qui ont perdu la lumière d’un de leur proche. Je suis mal à l’aise avec la légèreté de mon travail, qui se résume à faire des petits trucs sympatoches : coudre, photographier, cuisiner, partager, découvrir, chercher de nouvelles tendances. Alors je suis en mode pause complètement inutile, suspendue aux actualités sur mon téléphone comme surement beaucoup d’entre vous. Je n’aimerais voir que l’élan de générosité, la solidarité, l’union au delà de tout, un monde de chatons…

Ce vendredi soir restera gravé, ce qu’on y faisait, le moment où on l’a appris. J’étais de sortie avec une amie, nous étions en train de nous régaler les papilles, nous profitions bien de la vie et du Champagne, le bonheur. Jamais blasées de notre ville, nous nous extasiions de la vue sur le trajet comme des touristes. La Maison Laks où nous étions vendredi, me laisse une trace de réconfort, de chaleur humaine, de cette ambiance scandinave qui réchauffe. Ce lieu est éphémère, alors je voulais lui laisser une place ici toute particulière.
C’est un concentré de Norvège pour quelques jours seulement : un restaurant avec aux commandes le chef Akrame Benallal (2* au Guide Michelin), une épicerie, un fish bar et un fish market accompagné du meilleur ouvrier de France Arnaud Vanhamme. Inutile de dire que c’est du vrai bonheur <3

La Maison Laks jusqu’au 20 novembre 2015 // 8, rue Saint Roch – 75001 – PARIS
#maisonlaks sur les réseaux sociaux ou sur Facebook

maison-laks-13

Pour ne rater aucun article, inscrivez-vous à ma newsletter <3

vanessa | pouzet

Bonjour, je suis Vanessa (vous vous en doutez...ok) ! Dans la vie, je suis styliste, photographe, peintre, décoratrice... je vis à Paris entre Saint-Germain-des-prés et Montparnasse avec mes deux enfants et mes deux chats. Si vous voulez plus de détails croustillants sur ma vie passionnante :-D, c'est ICI. Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux, à bientôt

7 Comments

  1. On devine en effet beaucoup de chaleur à travers les photos. Et de réconfort aussi, du coup…

  2. Un bel article qui a toute sa place dans un moment comme celui-là : un peu de « légèreté » permet de faire une pause au milieu de l’horreur … C’est un très beau resto en tout cas, il m’ouvre l’appétit alors qu’il n’est que 9h17 🙂 Bon weekend

    • C’est vrai que ça fait du bien de se changer les idées, petit à petit les petits plaisirs futiles reprennent leur place. Bonne soirée et merci beaucoup pour ton message, Vanessa

  3. Je comprends ta réticence, toutefois tu influes beaucoup de douceur et de réconfort aux autres à travers ton travail. La création, la convivialité, l’expression de la beauté et le partage sont des outils puissants pour lutter contre tout cela, et absolument pas futiles!
    Courage Vanessa, beaucoup compte sur toi…
    Xxx

  4. Il ne faut pas s’arrêter. Il ne faut pas s’arrêter de rire, de coudre, de photographier des trucs futiles ou plus profonds, de cuisiner, de partager, parce qu’alors ils nous auront vraiment tout pris.
    Merci pour ce joli article et cette découverte d’un lien qui à l’air vraiment chouette !

Submit a comment

CONTACTINDEXABOUTNEWSLETTER