Le chat en or massif British Longhair

Une petite douceur est arrivée dans la famille la semaine dernière… une tite boule de poils : Lynn. En lisant quelques forums pour parfaire mes connaissances sur les chats, je me suis aperçue que le sujet était tendu ! Je vous assure, on dirait les forums photo… noooooooon si vous n’êtes jamais allé voir, je vous le conseille, c’est très divertissant ! Une question égale des insultes au pluriel. Injustice totale.
Choisir un élevage-animalerie-copains-refuge, chat d’intérieur-ou-pas, stérilisation-ou pas… des sujets hautement sensibles qui ne se posent pas ou peu pour les chiens.

Cela m’a donné envie de vous raconter mon parcours heureux de maman-chat. J’ai aussi eu envie de remercier l’élevage dans lequel est né « Lynn », les British du Clos d’Eugénie où elle a été choyée comme une princesse et qui a fait d’elle la chatonne équilibrée, aimante, docile, joueuse, douce, alerte, chasseuse, câline, rigolote, curieuse, gourmande, magnifique, heureuse, bien dans ses patounes, sereine, confiante… qu’elle est depuis le premier jour.

Choisir un élevage de chat british - Caractère du chat british

Éleveur est une profession qui souffre de la réputation de ceux qui le font mal, voire très mal et aussi de l’idée préconçue qu’un chat forcément ça se donne. On ne peut pas non plus oublier tous ces petits chats en refuge, qui attendent une famille. Mais les éleveurs perpétuent la richesse des différentes races, et leur singularité, c’est travail précieux à mon sens.

J’ai choisi d’adopter un chat de race pour cause de craquage total pour les « British » et leur caractère en OR MASSIF. Toujours doux avec les enfants (très important pour la maman que je suis), très adaptable (je peux déjà le confirmer, aucun souci pour le faire suivre en vacances, déménager), non-exclusif, très présent dans le foyer. Ce sont aussi des chats magnifiques, surtout ceux de Valérie, l’éleveuse du Clos d’Eugénie.
Je soutiens le travail déclaré 😉 c’est un équilibre pour tous, un respect des autres, le courage de payer de lourdes charges, alors que d’autres le font discretos en loucedé.
C’est un travail qui demande beaucoup à ceux qui le font bien : de la passion, des connaissances, de l’abnégation, un investissement de temps et d’argent, une présence quasi-permanente, être à l’écoute de ses animaux, ouvrir sa maison aux adoptants, donner des conseils… et plus encore. Les chatons sont soignés, pesés, vaccinés, pucés, nourris, blanchis, câlinés, préparés à leur futur vie, tout ça pendant 3 mois (pas 2 mois mais 3), cela a un coût. Mais c’est le temps qu’il leur faut pour profiter de leur maman, et beaucoup apprendre auprès d’elle.

Pour trouver un élevage qui correspondait à mes attentes : j’ai rayé de la liste tous les élevages qui se contentaient d’un simple copié-collé pour les textes explicatifs, ceux qui affichaient un impressionnant palmarès de chat de concours, ceux qui n’affichaient que quelques photos de chats prises par un pro qui ne reflétaient pas la réalité, j’ai lu attentivement les livres d’or, vérifié que les chatons restaient 3 mois auprès de leur mère, le nombre de chats… et j’ai trouvé le Clos d’Eugénie, le coup de coeur. J’ai tout de suite aimé comment Valérie parlait de ses chats à notre premier contact téléphonique, on sentait toute la bienveillance qu’elle leur porte. Elle les connaît sur le bout des doigts, c’est impressionnant. J’ai aimé les nombreuses photos des chats et chatons au fil des jours sur la page Facebook (addiction totale), en plus de pouvoir partager un bout de leur quotidien, on ne peut que constater qu’ils sont heureux et dorlotés, autant les petits que les grands.
Ma petite boule est arrivée chez nous sans pleur, et sans peur. Sac de transport, nickel ! Voyage en voiture, nickel ! Arrivée dans la maison, nickel ! Litière, nickel ! Vas-y que je te montre mon bidou poilu, nickel ! Première nuit, nickel !!! Elle a ronronné comme une tondeuse à gazon couchée à côté de nous. Niveau de stress, proche de zéro. Bonheur pour tous au-delà du max, le bien-être est communicatif <3
Avant de vous montrer plus de photos, c’est le moment de sortir ma phrase fêtiche que je dois à un agent immobilier « attention, prévoir coup de coeur », c’est toujours mieux d’être prévenu et ça a le mérite de ne pas être prétentieux…
Je vous souhaite un bon week-end, et j’espère que je vais résister quelques heures à l’envie d’inonder mon Instagram de photos de chat !

Pour en savoir plus sur l’élevage des British du Clos d’Eugénie, vous pouvez visiter le site et la page Facebook. C’est un élevage situé dans les Yvelines en région parisienne, qui fait naitre d’adorables petits British : des British « Shorthair » aux poils courts et denses. Et cerise sur le gâteau dans quelques portées on trouve des petites raretés : les British « Longhair » à la coupe légèrement afro plus longue. Il y a des bleus (une sorte gris froid), des lilac ou lilas (un gris rosé), des bicolores (bleu et blanc ou lilas et blanc), le tout avec de beaux yeux dorés. Lynn, elle, est une British Longhair, bleu et blanc, c’est un canon tout simplement, un croisement entre un ours polaire-un hérisson et un écureuil, je vous laisse imaginer le résultat. Son papa est le plus beau des chats, un nounours, on dirait un chat de dessins animés, il ne raterait pour rien au monde un câlin même d’un inconnu. Sa maman, est une belle bicolore née dans un autre doux élevage à Linars proche d’Angoulême, les british du Filon d’or.
N’est-elle pas trop choupinette ???

Je profite de cet article pour relayer des infos utiles :
le numéro vert de la SPA, si vous perdez ou trouvez un animal
0 800 300 400
Ainsi que le site et application Filalapat pour retrouver ou déclarer un animal


FACEBOOKINSTAGRAMTWITTERPINTEREST

Retrouvez-moi sur Instagram @vanessapouzet et Snapchat @vanessapouzet

insta-septembre


Pour ne rater aucun article, inscrivez-vous à ma newsletter !

vanessa | pouzet

Bonjour, je suis Vanessa (vous vous en doutez...ok) ! Dans la vie, je suis styliste, photographe, peintre, décoratrice... je vis à Paris entre Saint-Germain-des-prés et Montparnasse avec mes deux enfants et mes deux chats. Si vous voulez plus de détails croustillants sur ma vie passionnante :-D, c'est ICI. Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux, à bientôt

28 Comments

  1. Bon, je craquais déjà complètement sur Lynn mais maintenant Magnum … Trop c’est trop 😀
    <3
    Vivant en appartement, je me pose des questions pratico-pratiques avant de "sauter le pas" : pouvez-vous me dire comment vous gérez les griffes (canapé surtout ! mais aussi rideaux, tapis …) et les poils ?
    Votre intérieur semble si raffiné 🙂

    • Bonjour Virginie, je suis vraiment touchée que mes chats puissent donner envie de sauter le pas. Partager son quotidien avec un animal, c’est une grosse dose de bonheur en plus chaque jour.
      Pour les griffes : je pense que choisir une race de chat peu territorial est un atout, les griffades sont une façon de marquer leur territoire. Lynn ne le fait pas et Magnum non plus, les british ne sont pas des chats territoriaux, ils sont plus attachés à leur famille qu’à leur maison. Il y a beaucoup de races qui ont cette qualité. Sinon, il faudra placer des griffoirs aux endroits stratégiques où le chat à envie de faire ses griffes. Il y a aussi un besoin physique de faire ses griffes, alors il faut être équipé d’un arbre à chat et/ou d’un griffoir en carton. Mes canapés ne sont pas du tout lacérés. Je leur coupe les griffes des pattes avant régulièrement, sinon elles peuvent s’accrocher s’arracher, ouille !
      Les poils : Gros coup de chance avec Lynn car malgré ses poils longs, elle ne les perd pas beaucoup. Je retrouve des petites boulettes de poils par terre. Avec Magnum qui a le poil court, ce sera peut-être une autre affaire. J’ai un aspirateur balai sans fil et c’est top, si je vois de poils hop j’aspire et c’est réglé. Au quotidien, je n’ai pas l’impression que les chats me demandent du travail supplémentaire.
      Les rideaux : effectivement les rideaux amusent mes chats, mes voilages survivent mais leurs petites franges les narguent un peu trop… alors quand ils jouent avec je les remonte et leur donne un jouet à la place ! ça marche pour l’instant.
      Les tapis : les poils s’y accrochent facilement mais partent également simplement. Le lit de mes enfants est recouvert de feutrine, les poils adhèrent, donc j’aspire un peu ou passe le rouleau. Si on nettoie déjà régulièrement sa maison, ce n’est pas une galère.
      La litière : moi ce qui m’inquiétait avant d’avoir un chat c’était bien cette fameuse litière !!! Chez certaines personnes, cela sent vraiment beaucoup et je craignais que ce soit le cas surtout avec deux chats. Mais en fait, c’est comme tout : si on nettoie régulièrement, qu’on utilise une litière de qualité qui absorbe bien et que le chat mange de bonnes croquettes, il n’y a aucune odeur désagréable dans son intérieur. Moi qui ait grandi avec un grand chien j’apprécie ce côté très propre des chats.
      J’espère que vous sauterez le pas, lorsqu’on est prêt ça ne peut que bien se passer 😉
      A bientôt, Vanessa

  2. Nan. Elle est pas choupinette. Elle est CANON de chez CANON de la fusée princesse qui brille! Hannn je fonds, littéralement … Et comme j’ai souri au début de ton article sur « le milieu des chatophilistes » :P, je connais bien l’ambiance … Et je m’interrogeais justement dans mon article sur ce qu’en pense « le commun des mortels » … Je file de suite sur les sites de papa et maman. Des bekos tout chauds à Lynn (et trop ravie de découvrir ton blog!!).

  3. Wahou ! Elle est superbe ! Il y a de quoi fondre en effet !
    Et tu as eu une bonne démarche en recherchant « le » bon éleveur, c’est vrai que je les met un peu tous dans le même sac, et c’est une erreur !
    Quant à moi j’adopte une deuxième minette dans une semaine, jour pour jour, et ton article me donne très envie d’y être ^^ Car je suis sûre que tout mon amour pour elle en fera un chat aussi parfait que ma première (même si elle a le même caractère de merdouille que moi) <3

  4. Quelle beauté de chaton ! elle est irrésistible ! on la sent effectivement très calme, très équilibrée. Bravo pour ta démarche , tu as tout à fait raison, il y a en effet trop de maltraitance et de non respect des animaux dans ce « business ». Pour ma part, j’adopte les chats de la spa, toujours avec grande satisfaction, ce sont des chats qui ont « un vécu » une » histoire », et qui sont toujours tendres et reconnaissant de bonheur et du calme qu’ils trouvent dans ma maison. Belle journée , miaou

    • Merci ! Elle me fait complètement craquer avec sa petite bouille. Les animaux sont sensibles à la bienveillance qu’on leur porte, de vrais petits buvards. Belle journée à toi et miaou aussi !!!

      • mouahaha ! si seulement ! Mme Duchesse a la gentillesse de nous accueillir chez elle, alors faut pas pousser non plus 😀 On va déjà voir la tête qu’elle va faire quand on va revenir de la maternité ^^ On verra après pour un deuxième chat !

        • C’est clair que vous abusez de vous incruster chez elle et en plus vous agrandissez la famille !!!

    • Ooooooh deux chats !!! J’espère que je serai mère de famille nombreuse un jour

    • Il faudrait que je fasse une petite vidéo pour encore plus de fondant… elle a une façon de bouger trop chou

  5. Elle est vraiment trop mignonne ! Moi j’ai un faible pour les siamois, et il y a 3 ans maintenant j’ai recueilli une petite siamoise qui avait été abandonnée. Je l’ai fait soignée (elle ne pouvait plus mâcher à cause d’un gros abcès) et depuis elle s’est refaite une santé et s’est révélée être une petite chatte très caline. On peut voir des photos sur mon blog.
    J’espère qu’il y aura des photos d’elle sur ton blog de temps en temps et je souhaite à Lynn une longue vie dans ton foyer où je ne doute pas qu’elle va être choyée !! Lol
    bisous

  6. Un très bel hommage rendu à cette petite merveille de toute beauté!!!…bravo et félicitations à maman-chat…

  7. Ohhhh la belle bouille !!! Je suis contente de constater que je ne suis pas la seule a être gaga de mon animal … Chez nous un p’tit West Highland Terrier (César dans la pub) au doux nom d’Happy Days du Moulin de Mac Gregor.
    Happy pour les intimes
    Pour nous aussi le choix de l’élèveuse a été draconien. Plusieurs visites alors que l’élevage se situe vers Orléans et que nous habitons Clermont Ferrand(800 km aller-retour)
    Mais c’est le prix à payer pour avoir un choupinou bien dans ses baskets et hyper adaptable aussi.
    Longue et heureuse aventure avec ta petite lynn

    • Non moi gaga, nooooooooon je ne vois pas du tout de quoi tu parles 😉 Happy doit vous faire complètement craqué, ce sont des petites boules de bonne humeur.

  8. Elle est divine! Je rêvais moi aussi d’un British Longhair, mais Monsieur craignant les poils, nous avons adopté un Shorthair!! Ca fait deux ans aujourd’hui que Berlioz (Indigo) est avec nous et je confirme, c’est une race en or!

    • C’est vraiment ce que tout le monde dit <3
      Pour l'instant, Lynn ne perd pas du tout ses poils... on aura la surprise d'ici quelques temps ! Merci pour ton message et caresse à Berlioz.

Submit a comment

CONTACTINDEXABOUTNEWSLETTER